Coup de coeur littérature: « Positif », de Camille Genton

Lecture coup de coeur: Camille Genton est aujourd’hui restaurateur parisien. Il explique dans cet ouvrage comment il a découvert, à l’âge de 25 ans, sa séropositivité au travers d’un récit empli d’émotions et d’amour. Il nous donne foi en la vie et quelques frissons en bonus. Je vous raconte pourquoi j’ai adoré!

Résumé

2010. Camille a 25 ans. Il vit une existence plutôt folle et s’amuse, il profite de la vie. L’alcool et la drogue  le côtoient régulièrement lors de ses soirées. Il joue, il séduit, il aime et vagabonde ainsi quelques temps dans un milieu parfois hostile: celui de la nuit.

Arrive un jour où son coeur se perd, ou se plutôt prend, dans les mailles de ce qu’on nomme l’amour. Cet Amour, avec un grand A, il s’appelle Marc-Antoine. Il ne se quitteront plus jamais.

Pour prouver leur amour, ils décident de faire un test du VIH. Ce qui s’avérait une simple formalité deviendra en fait le point de départ d’une nouvelle vie. Le Big Bang dans une existence qui était peut-être sereine. Camille découvre sa séropositivité et s’ouvre devant lui une porte vers l’inconnu.

 » Bonjour, je suis Camille, j’aime votre fils, je suis séropositif et il a une chance sur deux d’être contaminé »

Durant la période pendant laquelle il fait cette découverte, il sera confronté aux préjugés, aux pré-construits de la société, au regard des autres, au jugement, à la peur, à la colère, au désir de vengeance, au désir de savoir. Et puis, dans tout ce fléaux émotionnel, il y aura l’Amour, avec un grand A…

Coup de coeur

Comment décrire un tel ouvrage lorsque celui-ci vous soulève le coeur et vous fait parfois ressentir un frisson qui traverse tout votre corps?

Le seul point négatif est que je suis resté un peu sur ma fin. J’attendais en effet peut-être de connaitre les événements qui se sont passés quelques années après l’annonce, ou comment il vit maintenant. Mais ce n’est qu’un détail.

Le récit est poignant. On sent tout au long de l’histoire un niveau d’émotions qui dépasse notre imaginaire. On se met à la place de Camille qui fait probablement la plus grande découverte de sa vie à son insu.

On a envie de ressentir sa colère, de se venger pour lui, et puis il y a ses mots. Ses mots qui nous apaisent comme il s’est apaisé lui-même. Au travers de ses paroles, on ressent la force dont il a fait preuve. On ressent l’amour qu’il a reçu et celui qu’il s’est octroyé. Car finalement, c’est probablement cela qui lui aura permis de combattre ce qu’il appelait une « maladie ».

Ce livre nous fait nous tout simplement nous sentir vivant, serein, il nous montre que c’est l’amour qui compte vraiment. Car Camille nous le dit: « Tout va bien ».

« Pour nous prouver notre amour, nous avons décidé de faire un test de dépistage. J’étais tellement insouciant que j’ai oublié d’aller chercher mes résultats. J’ai reçu peu après un appel du laboratoire me signifiant qu’ils étaient à ma disposition. Je suis parti le coeur léger des amoureux. »

Référence: « Positif » (2017). Camille Genton. France: éditions Jean-Claude Lattès.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s